Maîtrise en finance mathématique et computationnelle

  • Admission à l'automne et à l'hiver
  • Offert le jour
  • Plein temps et temps partiel
  • 45 crédits
  • Stage ou travail dirigé

Faire une demande d’admission

Les titulaires de la maîtrise en finance mathématique et computationnelle se placent en tête de peloton pour l'obtention d'emplois spécialisés du domaine financier.

Ils se démarquent auprès des employeurs qui cherchent non pas des gestionnaires traditionnels en finance ou en sciences économiques, mais plutôt des experts en conception, en évaluation, en mise en œuvre et en développement de modèles de pointe en mathématiques financières.

Les étudiants du programme peuvent profiter de l'expertise de professeurs issus de 3 départements différents de l'UdeM : mathématiques et statistique, recherche opérationnelle, et sciences économiques.

Prêt pour le marché de l’emploi

La finance mathématique et computationnelle vise à donner une solide connaissance de la théorie financière et des méthodes mathématiques, statistiques et informatiques appliquées. Concrètement, elle permet l’acquisition des procédés et habiletés d'analyse financière ciblés :

  • Simulation et modélisation de réalités et conditions de marché
  • Estimation statistique des paramètres de modèles
  • Utilisation des outils quantitatifs et évaluation de leurs performances
  • Maîtrise de plusieurs logiciels, dont C++, Java, R, S-plus, Matlab et Visual Basic
  • Fondements de la théorie moderne de la finance mathématique (ingénierie, codification, etc.)

Les diplômés seront à même de satisfaire les employeurs souhaitant maximiser leurs rendements sur les places boursières, dans un environnement informatisé et de plus en plus volatile. Ils pourront effectuer un ensemble de tâches distinctives et recherchées :

  • Analyses de scénarios et conception d'algorithmes
  • Tests et bonification de la performance de modèles existants
  • Application de solution de calcul haute performance
  • Évaluation du risque, du choix d'investissement et de produits dérivés, etc.

À qui ce programme s’adresse-t-il?

La maîtrise en finance mathématique et computationnelle constitue une suite logique pour plusieurs bacheliers, dont les diplômés en mathématiques, en économie et en informatique.

Elle peut aussi s'avérer pertinente pour ceux qui ont étudié avec succès les mathématiques au 1er cycle dans divers programmes, tels mathématiques-physique, statistiques ou actuariat. Dans ces cas, des cours préparatoires suivis en marge du cursus s'ajouteront.

Stage et travail dirigé

Outre les cours du tronc commun, qui comptent 36 crédits, les étudiants de la maîtrise doivent choisir d'effectuer un stage en entreprise ou un travail dirigé :

  • Le stage donne notamment l'occasion de tisser des liens professionnels et peut favoriser une meilleure insertion au marché du travail.
  • Le travail dirigé permet d'examiner de plus près un aspect précis des mathématiques financières, sous la supervision d'un professeur ou d'un chercheur.

Consultez la page Stages et travaux dirigés afin d'en savoir davantage.

Bien que Montréal accapare une part grandissante du secteur financier à l'échelle internationale, plusieurs emplois en finance mathématique et computationnelle sont offerts de par le monde. Afin de goûter à la mobilité internationale, les étudiants de la maîtrise peuvent aussi profiter d'ententes conclues avec l'École Internationale des Sciences du Traitement de l'Information (EISTI) pour faire leur stage en France.

Perspectives d’emploi

Les diplômés en finance mathématique et computationnelle évoluent dans un milieu qui leur est de plus en plus favorable. Consultez la page Marché du travail afin de découvrir les caractéristiques et perspectives de ce créneau de la finance.

Des questions sur le programme?

Manuel Morales, professeur agrégé  : Tél. : 514 343-6697

Anne-Marie Dupuis, technicienne en gestion des dossiers étudiants : Tél. : 514 343-6111, poste 1695

Les + d'étudier la finance mathématique et computationnelle à l'UdeM!

  • Tirer le meilleur parti des forces de l'UdeM en méthodes stochastiques et numériques applicables aux marchés financiers.
  • Maîtrise des mathématiques nécessaires à la compréhension des modèles récents pour l'évaluation des instruments financiers et outils de gestion du risque.
  • La maîtrise des instruments financiers et des outils de gestion du risque adaptés aux nouvelles réalités technologiques du marché.
  • L’UdeM figure parmi les 100 universités par excellence au monde en recherche opérationnelle (QS), en sciences économiques (US News et Classement Shanghai), en mathématiques (QS), et en informatique (NTU).