Passer au contenu

/ Département de mathématiques et de statistique

Je donne

Rechercher

Navigation secondaire

Duchesne, Pierre

Vcard

Professeur titulaire

Faculté des arts et des sciences - Département de mathématiques et de statistique

André-Aisenstadt Local 4251

514 343-7267

Courriels

Affiliations

  • Membre Centre de recherches mathématiques

Expertise

Mes intérêts de recherche sont en statistique appliquée, plus particulièrement en théorie de l'échantillonnage, en analyse des séries chronologiques et en analyse multivariée. Je suis intéressé par les applications de ces champs d'étude dans d'autres domaines comme l'économétrie et la nouvelle discipline qu'est l'économétrie financière.

Encadrement Tout déplier Tout replier

Développements théoriques et empiriques des tests lisses d'ajustement des modèles ARMA vectoriels Thèses et mémoires dirigés / 2020-12
Desrosiers, Gabriel
Abstract
Lors de la validation des modèles de séries chronologiques, une hypothèse qui peut s'avérer importante porte sur la loi des données. L'approche préconisée dans ce mémoire utilise les tests lisses d'ajustement. Ce mémoire apporte des développements théoriques et empiriques des tests lisses pour les modèles autorégressifs moyennes mobiles (ARMA) vectoriels. Dans des travaux précédents, Ducharme et Lafaye de Micheaux (2004) ont développé des tests lisses d'ajustement reposant sur les résidus des modèles ARMA univariés. Tagne Tatsinkou (2016) a généralisé les travaux dans le cadre des modèles ARMA vectoriels (VARMA), qui s'avèrent potentiellement utiles dans les applications avec données réelles. Des considérations particulières au cas multivarié, telles que les paramétrisations structurées dans les modèles VARMA sont abordées. Les travaux de Tagne Tatsinkou (2016) sont complétés selon les angles théoriques et des études de simulations additionnelles sont considérées. Les nouveaux tests lisses reposent sur des familles de polynômes orthogonaux. Dans cette étude, une attention particulière est accordée aux familles de Legendre et d'Hermite. La contribution théorique majeure est une preuve complète que la statistique de test est invariante aux transformations linéaires affines lorsque la famille d'Hermite est adoptée. Les résultats de Tagne Tatsinkou (2016) représentent une première étape importante, mais ils sont incomplets quant à l'utilisation des résidus du modèle. Les tests proposés reposent sur une famille de densités sous les hypothèses alternatives d'ordre k. La sélection automatique de l'ordre maximal, basée sur les résultats de Ledwina (1994), est discutée. La sélection automatique est également implantée dans nos études de simulations. Nos études de simulations incluent des modèles bivariés et un modèle trivarié. Dans une étude de niveaux, on constate la bonne performance des tests lisses. Dans une étude de puissance, plusieurs compétiteurs ont été considérés. Il est trouvé que les tests lisses affichent des propriétés intéressantes de puissance lorsque les données proviennent de modèles VARMA avec des innovations dans la classe de lois normales contaminées.

Tests d'ajustement reposant sur les méthodes d'ondelettes dans les modèles ARMA avec un terme d'erreur qui est une différence de martingales conditionnellement hétéroscédastique Thèses et mémoires dirigés / 2019-09
Liou, Chu Pheuil
Abstract
L'étude porte sur le développement d'une procédure à base d'ondelettes afin de tester la qualité d'ajustement d'un modèle autorégressif moyenne mobile (ARMA), où l'innovation est une différence de martingales avec hétéroscédasticité conditionnelle. Dans le cadre du modèle ARMA semi-fort, les innovations ne sont pas indépendantes, mais sont présumées des différences de martingales, voir par exemple Francq et al. (2005). Conséquemment, les distributions asymptotiques de type chi-carré pour les statistiques de test de Box-Pierce-Ljung, établies sous l'hypothèse d'indépendance du terme d'erreur, ne sont pas forcément adéquates. De plus, les irrégularités saisonnières dans la densité spectrale de l'innovation pourraient affecter la puissance des tests classiques. Ceci motive l'étude des méthodes d'ondelettes dans le présent contexte, où le terme d'erreur est présumé plus général que composé de variables aléatoires indépendantes. Afin de trouver la distribution asymptotique de nouveaux tests reposant sur les ondelettes, nous commençons par établir la distribution asymptotique des autocovariances résiduelles basées sur les résidus du modèle ajusté. La densité spectrale exprimée en base d'ondelettes repose sur des coefficients, dits coefficients d'ondelettes. Nous trouvons les distributions asymptotiques des versions empiriques de ces coefficients d'ondelettes lorsque le modèle ARMA est correctement spécifié. Nous montrons que les variances et covariances asymptotiques des coefficients d'ondelettes empiriques dépendent des coefficients du modèle ARMA ainsi que de la structure de covariance du moment d'ordre deux des innovations. Ces résultats sont utilisés pour construire de nouveaux tests. Nous démontrons que ces statistiques de tests suivent des distributions de type chi-carré asymptotiquement. La performance des statistiques de test proposées pour plusieurs tailles d'échantillon sont étudiées par des simulations de Monte Carlo. Les résultats de nos simulations suggèrent que les nouveaux tests convergent raisonnablement rapidement vers des distributions de type chi-carré, et qu'ils offrent des propriétés de puissance avantageuses comparativement aux statistiques de test classiques, au moins pour certains modèles. Un exemple avec des données réelles illustre la méthodologie.

Sur les modèles non-linéaires autorégressifs à transition lisse et le calcul de leurs prévisions Thèses et mémoires dirigés / 2019-08
Grégoire, Gabrielle
Abstract
Ce mémoire porte sur l’étude des données dépendantes. La littérature classique a consacré beaucoup d’énergie dans l’étude de modèles qualifiés de linéaires. Ces modèles sont particulièrement utiles pour des données macroéconomiques mesurées à des périodes finalement assez longues (mois, années, etc). Lorsque les données sont mesurées à une échelle temporelle plus fine, et lorsque les données sont nombreuses, il est alors possible de de décrire le processus stochastique sous-jacent par des modèles plus élaborés, permettant de décrire les caractéristiques non-linéaires. C’est dans ce cadre moderne que s’inscrit ce mémoire. Il se propose d’étudier les modèles autorégressifs à transition lisse. Les modèles ont été introduits et popularisés par Teräsvirta (1994), entre autres. Nous concentrons notre étude sur la modélisation et les prévisions pour ces modèles. Ceux-ci étant marqués par la présence de plusieurs régimes ainsi qu’une transition particulière entre ces différents régimes, ils permettent de modéliser plus adéquatement un processus stochastique par des modèles de séries chronologiques qui affichent certains comportements non-linéaires. Notre objectif est de comparer ces modèles aux modèles autorégressifs linéaires classiques, et d’étudier si leur utilisation est marquée par une différence favorable au niveau de la prévision de valeurs futures. Il est à noter qu’une motivation première dans ce mémoire est l’élaboration de prévisions dans ces modèles. Bien que la formulation des modèles autorégressifs à transition lisse soit particulièrement attrayante, la mise en application entraîne de nombreuses complications. Entre autres, l’estimation des modèles présente des difficultés au niveau de l’obtention de valeurs estimées pour les paramètres, dû à la présence d’une composante non-linéaire dans le modèle, ce qui rend l’estimation plus complexe puisqu’elle se doit alors d’être effectuée par optimisation non-linéaire. Bien sûr, ceci est également vrai dans la classe des modèles autorégressifs à moyennes mobiles (ARMA), reposant sur le choix d’un ordre autorégressif p et moyenne mobile q. Lorsque q > 0, il est bien connu que l’optimisation est également non-linéaire. Cependant, l’expérience empirique suggère que les problèmes numériques sont moins difficiles que pour les modèles autorégressifs à transition lisse. L’estimation des erreurs standards des paramètres est également élaborée, mais possible, puisque l’obtention de la matrice des variances-covariances est souvent marquée par des difficultés calculatoires. Les prévisions pour les séries temporelles occasionnent également des problèmes dans le cadre non-linéaire. La théorie linéaire classique n’étant pas applicable en raison de la composante non-linéaire du modèle, les prévisions ponctuelles pour les modèles autorégressifs à transition lisse doivent être effectuées à l’aide de différentes méthodes plus ou moins complexes, dont certaines mènent à un biais pour les prévisions ponctuelles aux temps supérieurs à un et d’autres deviennent rapidement difficiles à obtenir lorsque les temps de prévisions sont grands. Pour les intervalles de prévision, ils doivent également être mesurés avec des méthodes de ré-échantillonnage puisque la théorie linéaire n’est pas applicable. En fait, il peut être affirmé qu’une contribution originale du mémoire est une étude détaillée des prévisions et des intervalles de prévision dans nos modèles. Dans le premier chapitre, nous présentons les séries temporelles ainsi que les modèles autorégressifs linéaires classiques principaux s’y rattachant. Nous élaborons les modèles non-linéaires ainsi que le modèle autorégressif à transition lisse univarié, en plus de ses caractéristiques principales et des conditions de sa stationnarité. Dans le deuxième chapitre, nous développons les techniques d’estimation reliées aux modèles autorégressifs à transition lisse. En particulier, nous élaborons les étapes d’ajustement du modèle, soit la spécification, l’estimation et l’évaluation. La spécification comprend entre autres les tests de linéarité, étape nécessaire afin de justifier l’utilisation des modèles autorégressifs à transition lisse. L’estimation est effectuée par optimisation non-linéaire avec recherche quadrillée pour trouver les valeurs initiales. Dans le troisième chapitre, nous présentons les méthodes de prévision pour les modèles autorégressifs linéaires classiques et pour les modèles autorégressifs à transition lisse. Plus particulièrement, nous élaborons les difficultés d’application des méthodes de prévision habituelles dans le cadre des modèles non-linéaires, et les méthodes permettant de contourner ces difficultés. Nous définissons également les intervalles de prévision et les méthodes pour déterminer ces intervalles. Dans le quatrième chapitre, nous appliquons la théorie définie précédemment lors de simulations empiriques, avec pour but de comparer les modèles linéaires aux modèles autorégressifs à transition lisse, et nous discutons des résultats obtenus. Dans le cinquième chapitre, nous appliquons la théorie à une série temporelle représentant les rendements quotidiens du fonds négocié en bourse SPDR (pour Standard & Poor’s Depositary Receipts) suivant l’indice boursier S&P 500 (SPY ), et nous comparons nos résultats avec ceux disponibles dans la littérature, tant au niveau de l’estimation des modèles autorégressifs à transition lisse qu’à la performance des prévisions ponctuelles et intervalles de prévision. Nous finissons par une conclusion. Tous les codes utiles pour reproduire les résultats de simulations et d’analyse de données sont disponibles sur demande.

Sur les tests de type diagnostic dans la validation des hypothèses de bruit blanc et de non corrélation Thèses et mémoires dirigés / 2016-09
Sango, Joel
Abstract
Dans la modélisation statistique, nous sommes le plus souvent amené à supposer que le phénomène étudié est généré par une structure pouvant s’ajuster aux données observées. Cette structure fait apparaître une partie principale qui représente le mieux possible le phénomène étudié et qui devrait expliquer les données et une partie supposée négligeable appelée erreur ou innovation. Cette structure complexe est communément appelée un modèle, dont la forme peut être plus ou moins complexe. Afin de simplifier la structure, il est souvent supposé qu’elle repose sur un nombre fini de valeurs, appelées paramètres. Basé sur les données, ces paramètres sont estimés avec ce que l’on appelle des estimateurs. La qualité du modèle pour les données à notre disposition est également fonction des estimateurs et de leurs propriétés, par exemple, est-ce que les estimateurs sont raisonnablement proches des valeurs idéales, c’est-à-dire les vraies valeurs. Des questions d’importance portent sur la qualité de l’ajustement d’un modèle aux données, ce qui se fait par l’étude des propriétés probabilistes et statistiques du terme d’erreur. Aussi, l’étude des relations ou l’absence de ces dernières entre les phénomènes sous des hypothèses complexes sont aussi d’intérêt. Des approches possibles pour cerner ce genre de questions consistent dans l’utilisation des tests portemanteaux, dits également tests de diagnostic. La thèse est présentée sous forme de trois projets. Le premier projet est rédigé en langue anglaise. Il s’agit en fait d’un article actuellement soumis dans une revue avec comité de lecture. Dans ce projet, nous étudions le modèle vectoriel à erreurs multiplicatives (vMEM) pour lequel nous utilisons les propriétés des estimateurs des paramètres du modèle selon la méthode des moments généralisés (GMM) afin d’établir la distribution asymptotique des autocovariances résiduelles. Ceci nous permet de proposer des nouveaux tests diagnostiques pour ce type de modèle. Sous l’hypothèse nulle d’adéquation du modèle, nous montrons que la statistique usuelle de Hosking-Ljung-Box converge vers une somme pondérée de lois de khi-carré indépendantes à un degré de liberté. Un test généralisé de Hosking-Ljung-Box est aussi obtenu en comparant la densité spectrale des résidus de l’estimation et celle présumée sous l’hypothèse nulle. Un avantage des tests spectraux est qu’ils nécessitent des estimateurs qui convergent à la vitesse n−1/2 où n est la taille de l’échantillon, et leur utilisation n’est pas restreinte à une technique particulière, comme par exemple la méthode des moments généralisés. Dans le deuxième projet, nous établissons la distribution asymptotique sous l’hypothèse de faible dépendance des covariances croisées de deux processus stationnaires en covariance. La faible dépendance ici est définie en terme de l’effet limité d’une observation donnée sur les observations futures. Nous utilisons la notion de stabilité et le concept de contraction géométrique des moments. Ces conditions sont plus générales que celles de l’invariance des moments conditionnels d’ordre un à quatre utilisée jusque là par plusieurs auteurs. Un test statistique basé sur les covariances croisées et la matrice des variances et covariances de leur distribution asymptotique est alors proposé et sa distribution asymptotique établie. Dans l’implémentation du test, la matrice des variances et covariances des covariances croisées est estimée à l’aide d’une procédure autorégressive vectorielle robuste à l’autocorrélation et à l’hétéroscédasticité. Des simulations sont ensuite effectuées pour étudier les propriétés du test proposé. Dans le troisième projet, nous considérons un modèle périodique multivarié et cointégré. La présence de cointégration entraîne l’existence de combinaisons linéaires périodiquement stationnaires des composantes du processus étudié. Le nombre de ces combinaisons linéaires linéairement indépendantes est appelé rang de cointégration. Une méthode d’estimation en deux étapes est considérée. La première méthode est appelée estimation de plein rang. Dans cette approche, le rang de cointégration est ignoré. La seconde méthode est appelée estimation de rang réduit. Elle tient compte du rang de cointégration. Cette dernière est une approche non linéaire basée sur des itérations dont la valeur initiale est l’estimateur de plein rang. Les propriétés asymptotiques de ces estimateurs sont aussi établies. Afin de vérifier l’adéquation du modèle, des statistiques de test de type portemanteau sont considérées et leurs distributions asymptotiques sont étudiées. Des simulations sont par la suite présentées afin d’illustrer le comportement du test proposé.

Inférence robuste à la présence des valeurs aberrantes dans les enquêtes Thèses et mémoires dirigés / 2015-12
Dongmo Jiongo, Valéry
Abstract
Cette thèse comporte trois articles dont un est publié et deux en préparation. Le sujet central de la thèse porte sur le traitement des valeurs aberrantes représentatives dans deux aspects importants des enquêtes que sont : l’estimation des petits domaines et l’imputation en présence de non-réponse partielle. En ce qui concerne les petits domaines, les estimateurs robustes dans le cadre des modèles au niveau des unités ont été étudiés. Sinha & Rao (2009) proposent une version robuste du meilleur prédicteur linéaire sans biais empirique pour la moyenne des petits domaines. Leur estimateur robuste est de type «plugin», et à la lumière des travaux de Chambers (1986), cet estimateur peut être biaisé dans certaines situations. Chambers et al. (2014) proposent un estimateur corrigé du biais. En outre, un estimateur de l’erreur quadratique moyenne a été associé à ces estimateurs ponctuels. Sinha & Rao (2009) proposent une procédure bootstrap paramétrique pour estimer l’erreur quadratique moyenne. Des méthodes analytiques sont proposées dans Chambers et al. (2014). Cependant, leur validité théorique n’a pas été établie et leurs performances empiriques ne sont pas pleinement satisfaisantes. Ici, nous examinons deux nouvelles approches pour obtenir une version robuste du meilleur prédicteur linéaire sans biais empirique : la première est fondée sur les travaux de Chambers (1986), et la deuxième est basée sur le concept de biais conditionnel comme mesure de l’influence d’une unité de la population. Ces deux classes d’estimateurs robustes des petits domaines incluent également un terme de correction pour le biais. Cependant, ils utilisent tous les deux l’information disponible dans tous les domaines contrairement à celui de Chambers et al. (2014) qui utilise uniquement l’information disponible dans le domaine d’intérêt. Dans certaines situations, un biais non négligeable est possible pour l’estimateur de Sinha & Rao (2009), alors que les estimateurs proposés exhibent un faible biais pour un choix approprié de la fonction d’influence et de la constante de robustesse. Les simulations Monte Carlo sont effectuées, et les comparaisons sont faites entre les estimateurs proposés et ceux de Sinha & Rao (2009) et de Chambers et al. (2014). Les résultats montrent que les estimateurs de Sinha & Rao (2009) et de Chambers et al. (2014) peuvent avoir un biais important, alors que les estimateurs proposés ont une meilleure performance en termes de biais et d’erreur quadratique moyenne. En outre, nous proposons une nouvelle procédure bootstrap pour l’estimation de l’erreur quadratique moyenne des estimateurs robustes des petits domaines. Contrairement aux procédures existantes, nous montrons formellement la validité asymptotique de la méthode bootstrap proposée. Par ailleurs, la méthode proposée est semi-paramétrique, c’est-à-dire, elle n’est pas assujettie à une hypothèse sur les distributions des erreurs ou des effets aléatoires. Ainsi, elle est particulièrement attrayante et plus largement applicable. Nous examinons les performances de notre procédure bootstrap avec les simulations Monte Carlo. Les résultats montrent que notre procédure performe bien et surtout performe mieux que tous les compétiteurs étudiés. Une application de la méthode proposée est illustrée en analysant les données réelles contenant des valeurs aberrantes de Battese, Harter & Fuller (1988). S’agissant de l’imputation en présence de non-réponse partielle, certaines formes d’imputation simple ont été étudiées. L’imputation par la régression déterministe entre les classes, qui inclut l’imputation par le ratio et l’imputation par la moyenne sont souvent utilisées dans les enquêtes. Ces méthodes d’imputation peuvent conduire à des estimateurs imputés biaisés si le modèle d’imputation ou le modèle de non-réponse n’est pas correctement spécifié. Des estimateurs doublement robustes ont été développés dans les années récentes. Ces estimateurs sont sans biais si l’un au moins des modèles d’imputation ou de non-réponse est bien spécifié. Cependant, en présence des valeurs aberrantes, les estimateurs imputés doublement robustes peuvent être très instables. En utilisant le concept de biais conditionnel, nous proposons une version robuste aux valeurs aberrantes de l’estimateur doublement robuste. Les résultats des études par simulations montrent que l’estimateur proposé performe bien pour un choix approprié de la constante de robustesse.

Sur les tests lisses d'ajustement dans le context des series chronologiques Thèses et mémoires dirigés / 2015-12
Tagne Tatsinkou, Joseph Francois
Abstract
La plupart des modèles en statistique classique repose sur une hypothèse sur la distribution des données ou sur une distribution sous-jacente aux données. La validité de cette hypothèse permet de faire de l’inférence, de construire des intervalles de confiance ou encore de tester la fiabilité du modèle. La problématique des tests d’ajustement vise à s’assurer de la conformité ou de la cohérence de l’hypothèse avec les données disponibles. Dans la présente thèse, nous proposons des tests d’ajustement à la loi normale dans le cadre des séries chronologiques univariées et vectorielles. Nous nous sommes limités à une classe de séries chronologiques linéaires, à savoir les modèles autorégressifs à moyenne mobile (ARMA ou VARMA dans le cas vectoriel). Dans un premier temps, au cas univarié, nous proposons une généralisation du travail de Ducharme et Lafaye de Micheaux (2004) dans le cas où la moyenne est inconnue et estimée. Nous avons estimé les paramètres par une méthode rarement utilisée dans la littérature et pourtant asymptotiquement efficace. En effet, nous avons rigoureusement montré que l’estimateur proposé par Brockwell et Davis (1991, section 10.8) converge presque sûrement vers la vraie valeur inconnue du paramètre. De plus, nous fournissons une preuve rigoureuse de l’inversibilité de la matrice des variances et des covariances de la statistique de test à partir de certaines propriétés d’algèbre linéaire. Le résultat s’applique aussi au cas où la moyenne est supposée connue et égale à zéro. Enfin, nous proposons une méthode de sélection de la dimension de la famille d’alternatives de type AIC, et nous étudions les propriétés asymptotiques de cette méthode. L’outil proposé ici est basé sur une famille spécifique de polynômes orthogonaux, à savoir les polynômes de Legendre. Dans un second temps, dans le cas vectoriel, nous proposons un test d’ajustement pour les modèles autorégressifs à moyenne mobile avec une paramétrisation structurée. La paramétrisation structurée permet de réduire le nombre élevé de paramètres dans ces modèles ou encore de tenir compte de certaines contraintes particulières. Ce projet inclut le cas standard d’absence de paramétrisation. Le test que nous proposons s’applique à une famille quelconque de fonctions orthogonales. Nous illustrons cela dans le cas particulier des polynômes de Legendre et d’Hermite. Dans le cas particulier des polynômes d’Hermite, nous montrons que le test obtenu est invariant aux transformations affines et qu’il est en fait une généralisation de nombreux tests existants dans la littérature. Ce projet peut être vu comme une généralisation du premier dans trois directions, notamment le passage de l’univarié au multivarié ; le choix d’une famille quelconque de fonctions orthogonales ; et enfin la possibilité de spécifier des relations ou des contraintes dans la formulation VARMA. Nous avons procédé dans chacun des projets à une étude de simulation afin d’évaluer le niveau et la puissance des tests proposés ainsi que de les comparer aux tests existants. De plus des applications aux données réelles sont fournies. Nous avons appliqué les tests à la prévision de la température moyenne annuelle du globe terrestre (univarié), ainsi qu’aux données relatives au marché du travail canadien (bivarié). Ces travaux ont été exposés à plusieurs congrès (voir par exemple Tagne, Duchesne et Lafaye de Micheaux (2013a, 2013b, 2014) pour plus de détails). Un article basé sur le premier projet est également soumis dans une revue avec comité de lecture (Voir Duchesne, Lafaye de Micheaux et Tagne (2016)).

Les modèles vectoriels et multiplicatifs avec erreurs non-négatives de séries chronologiques Thèses et mémoires dirigés / 2014-05
Moutran, Emilie
Abstract
L'objectif du présent mémoire vise à présenter des modèles de séries chronologiques multivariés impliquant des vecteurs aléatoires dont chaque composante est non-négative. Nous considérons les modèles vMEM (modèles vectoriels et multiplicatifs avec erreurs non-négatives) présentés par Cipollini, Engle et Gallo (2006) et Cipollini et Gallo (2010). Ces modèles représentent une généralisation au cas multivarié des modèles MEM introduits par Engle (2002). Ces modèles trouvent notamment des applications avec les séries chronologiques financières. Les modèles vMEM permettent de modéliser des séries chronologiques impliquant des volumes d'actif, des durées, des variances conditionnelles, pour ne citer que ces applications. Il est également possible de faire une modélisation conjointe et d'étudier les dynamiques présentes entre les séries chronologiques formant le système étudié. Afin de modéliser des séries chronologiques multivariées à composantes non-négatives, plusieurs spécifications du terme d'erreur vectoriel ont été proposées dans la littérature. Une première approche consiste à considérer l'utilisation de vecteurs aléatoires dont la distribution du terme d'erreur est telle que chaque composante est non-négative. Cependant, trouver une distribution multivariée suffisamment souple définie sur le support positif est plutôt difficile, au moins avec les applications citées précédemment. Comme indiqué par Cipollini, Engle et Gallo (2006), un candidat possible est une distribution gamma multivariée, qui impose cependant des restrictions sévères sur les corrélations contemporaines entre les variables. Compte tenu que les possibilités sont limitées, une approche possible est d'utiliser la théorie des copules. Ainsi, selon cette approche, des distributions marginales (ou marges) peuvent être spécifiées, dont les distributions en cause ont des supports non-négatifs, et une fonction de copule permet de tenir compte de la dépendance entre les composantes. Une technique d'estimation possible est la méthode du maximum de vraisemblance. Une approche alternative est la méthode des moments généralisés (GMM). Cette dernière méthode présente l'avantage d'être semi-paramétrique dans le sens que contrairement à l'approche imposant une loi multivariée, il n'est pas nécessaire de spécifier une distribution multivariée pour le terme d'erreur. De manière générale, l'estimation des modèles vMEM est compliquée. Les algorithmes existants doivent tenir compte du grand nombre de paramètres et de la nature élaborée de la fonction de vraisemblance. Dans le cas de l'estimation par la méthode GMM, le système à résoudre nécessite également l'utilisation de solveurs pour systèmes non-linéaires. Dans ce mémoire, beaucoup d'énergies ont été consacrées à l'élaboration de code informatique (dans le langage R) pour estimer les différents paramètres du modèle. Dans le premier chapitre, nous définissons les processus stationnaires, les processus autorégressifs, les processus autorégressifs conditionnellement hétéroscédastiques (ARCH) et les processus ARCH généralisés (GARCH). Nous présentons aussi les modèles de durées ACD et les modèles MEM. Dans le deuxième chapitre, nous présentons la théorie des copules nécessaire pour notre travail, dans le cadre des modèles vectoriels et multiplicatifs avec erreurs non-négatives vMEM. Nous discutons également des méthodes possibles d'estimation. Dans le troisième chapitre, nous discutons les résultats des simulations pour plusieurs méthodes d'estimation. Dans le dernier chapitre, des applications sur des séries financières sont présentées. Le code R est fourni dans une annexe. Une conclusion complète ce mémoire.

Sur la validation des modèles de séries chronologiques spatio-temporelles multivariées Thèses et mémoires dirigés / 2011-06
Saint-Frard, Robinson
Abstract
Le présent mémoire porte sur les séries chronologiques qui en plus d’être observées dans le temps, présentent également une composante spatiale. Plus particulièrement, nous étudions une certaine classe de modèles, les modèles autorégressifs spatio-temporels généralisés, ou GSTAR. Dans un premier temps, des liens sont effectués avec les modèles vectoriels autorégressifs (VAR). Nous obtenons explicitement la distribution asymptotique des autocovariances résiduelles pour les modèles GSTAR en supposant que le terme d’erreur est un bruit blanc gaussien, ce qui représente une première contribution originale. De ce résultat, des tests de type portemanteau sont proposés, dont les distributions asymptotiques sont étudiées. Afin d’illustrer la performance des statistiques de test, une étude de simulations est entreprise où des modèles GSTAR sont simulés et correctement ajustés. La méthodologie est illustrée avec des données réelles. Il est question de la production mensuelle de thé en Java occidental pour 24 villes, pour la période janvier 1992 à décembre 1999.

Les tests de causalité en variance entre deux séries chronologiques multivariées Thèses et mémoires dirigés / 2010-12
Nkwimi-Tchahou, Herbert
Abstract
Les modèles de séries chronologiques avec variances conditionnellement hétéroscédastiques sont devenus quasi incontournables afin de modéliser les séries chronologiques dans le contexte des données financières. Dans beaucoup d'applications, vérifier l'existence d'une relation entre deux séries chronologiques représente un enjeu important. Dans ce mémoire, nous généralisons dans plusieurs directions et dans un cadre multivarié, la procédure dévéloppée par Cheung et Ng (1996) conçue pour examiner la causalité en variance dans le cas de deux séries univariées. Reposant sur le travail de El Himdi et Roy (1997) et Duchesne (2004), nous proposons un test basé sur les matrices de corrélation croisée des résidus standardisés carrés et des produits croisés de ces résidus. Sous l'hypothèse nulle de l'absence de causalité en variance, nous établissons que les statistiques de test convergent en distribution vers des variables aléatoires khi-carrées. Dans une deuxième approche, nous définissons comme dans Ling et Li (1997) une transformation des résidus pour chaque série résiduelle vectorielle. Les statistiques de test sont construites à partir des corrélations croisées de ces résidus transformés. Dans les deux approches, des statistiques de test pour les délais individuels sont proposées ainsi que des tests de type portemanteau. Cette méthodologie est également utilisée pour déterminer la direction de la causalité en variance. Les résultats de simulation montrent que les tests proposés offrent des propriétés empiriques satisfaisantes. Une application avec des données réelles est également présentée afin d'illustrer les méthodes

Contributions dans l'analyse des modèles vectoriels de séries chronologiques saisonnières et périodiques Thèses et mémoires dirigés / 2009
Ursu, Eugen
Abstract
Thèse numérisée par la Division de la gestion de documents et des archives de l'Université de Montréal.

Estimation et validation de modèles non-linéaires multivariés dans l'analyse des séries chronologiques Thèses et mémoires dirigés / 2007
Chabot-Hallé, Dominique
Abstract
Mémoire numérisé par la Direction des bibliothèques de l'Université de Montréal.

Prévisions robustes pour séries temporelles multivariées Thèses et mémoires dirigés / 2007
Gagné, Christian
Abstract
Mémoire numérisé par la Direction des bibliothèques de l'Université de Montréal.

Sur l'étude de la transformation des tests portemanteaux pur séries chronologiques multivariées Thèses et mémoires dirigés / 2006
Poulin, Jennifer, M.Sc
Abstract
Mémoire numérisé par la Direction des bibliothèques de l'Université de Montréal.

Tests d'indépendance en séries chronologiques utilisant la densité spectrale paramétrique Thèses et mémoires dirigés / 2005
Boujamaa, Merzouki
Abstract
Mémoire numérisé par la Direction des bibliothèques de l'Université de Montréal.

Diagnostics robustes à des délais individuels en utilisant les estimateurs robustes RA-ARX Thèses et mémoires dirigés / 2004
Bou-Hamad, Imad
Abstract
Mémoire numérisé par la Direction des bibliothèques de l'Université de Montréal.

Estimateurs de calage pour les quantiles Thèses et mémoires dirigés / 2004
Harms, Torsten
Abstract
Mémoire numérisé par la Direction des bibliothèques de l'Université de Montréal.

Projets de recherche Tout déplier Tout replier

Centre de recherches mathématiques (CRM) FRQNT/Fonds de recherche du Québec - Nature et technologies (FQRNT) / 2022 - 2029

Modeling and Forecasting Multivariate and Nonlinear Time Series, and Analysis of Complex Survey Data CRSNG/Conseil de recherches en sciences naturelles et génie du Canada (CRSNG) / 2020 - 2026

Value chain optimization of hydroeletric power generation systems Rio Tinto Alcan / 2018 - 2023

Value chain optimization of hydroeletric power generation systems Rio Tinto Alcan / 2018 - 2022

Value chain optimization of hydroeletric power generation systems Rio Tinto Alcan / 2018 - 2021

CENTRE DE RECHERCHES MATHEMATIQUES (CRM) FRQNT/Fonds de recherche du Québec - Nature et technologies (FQRNT) / 2015 - 2023

STATISTICAL MODELING AND ANALYSIS FOR MULTIVARIATE AND NONLINEAR TIME SERIES AND FOR COMPLEX SURVEY DATA CRSNG/Conseil de recherches en sciences naturelles et génie du Canada (CRSNG) / 2015 - 2022

MODELE DE PREVISION DYNAMIQUE DU COMPORTEMENT DES RENOUVELLEMENTS DE POLICES D'ASSURANCE Innovation, Sciences et Développement économique Canada / 2014 - 2015

MODELE DE PREVISION DYNAMIQUE DU COMPORTEMENT DES RENOUVELLEMENTS DE POLICES D'ASSURANCE (BOURSE KENZA SALLIER) FRQNT/Fonds de recherche du Québec - Nature et technologies (FQRNT) / 2014 - 2015

(BOURSE KENZA SALLIER) MODELE DE PREVISION DYNAMIQUE DU COMPORTEMENT DES RENOUVELLEMENTS DE POLICES D'ASSURANCE FRQNT/Fonds de recherche du Québec - Nature et technologies (FQRNT) / 2014 - 2014

MODELE DE PREVISION DYNAMIQUE DU COMPORTEMENT DES RENOUVELLEMENTS DE POLICES D'ASSURANCE Innovation, Sciences et Développement économique Canada / 2014 - 2014

MODELLING AND DIAGNOSTIC CHECKING MULTIVARIATE AND NONLINEAR TIME SERIES / 2010 - 2014

CENTRE DE RECHERCHES MATHEMATIQUES (CRM) FRQNT/Fonds de recherche du Québec - Nature et technologies (FQRNT) / 2008 - 2016

MODELLING AND DIAGNOSTIC CHECKING MULTIVARIATE AND NONLINEAR TIME SERIES CRSNG/Conseil de recherches en sciences naturelles et génie du Canada (CRSNG) / 2004 - 2016

Publications choisies Tout déplier Tout replier

On wavelet-based testing for serial correlation of unknown form using Fan's adaptive Neyman method

Li, Linyuan, Yao, Shan et Duchesne, Pierre, On wavelet-based testing for serial correlation of unknown form using Fan's adaptive Neyman method 70, 308--327 (2014), , Comput. Statist. Data Anal.

On testing for causality in variance between two multivariate time series

Tchahou, Herbert Nkwimi et Duchesne, Pierre, On testing for causality in variance between two multivariate time series 83, 2064--2092 (2013), , J. Stat. Comput. Simul.

Controlling the bias of robust small-area estimators

Dongmo Jiongo, V., Haziza, D. et Duchesne, P., Controlling the bias of robust small-area estimators 100, 843--858 (2013), , Biometrika

Distributions for residual autocovariances in parsimonious periodic vector autoregressive models with applications

Duchesne, Pierre et Lafaye de Micheaux, Pierre, Distributions for residual autocovariances in parsimonious periodic vector autoregressive models with applications 34, 496--507 (2013), , J. Time Series Anal.

On testing for independence between the innovations of several time series

Duchesne, Pierre, Ghoudi, Kilani et Rémillard, Bruno, On testing for independence between the innovations of several time series 40, 447--479 (2012), , Canad. J. Statist.

On testing for serial correlation of unknown form using wavelet thresholding

Duchesne, Pierre, Li, Linyuan et Vandermeerschen, Jill, On testing for serial correlation of unknown form using wavelet thresholding 54, 2512--2531 (2010), , Comput. Statist. Data Anal.

The fifth special issue on computational econometrics

Belsley, David A., Duchesne, Pierre, Kapetanios, George, Kontoghiorghes, Erricos John, Paolella, Marc et van Dijk, Herman K., The fifth special issue on computational econometrics 54, 2359 (2010), , Comput. Statist. Data Anal.

Computing the distribution of quadratic forms: further comparisons between the Liu-Tang-Zhang approximation and exact methods

Duchesne, Pierre et Lafaye De Micheaux, Pierre, Computing the distribution of quadratic forms: further comparisons between the Liu-Tang-Zhang approximation and exact methods 54, 858--862 (2010), , Comput. Statist. Data Anal.

On kernel nonparametric regression designed for complex survey data

Harms, Torsten et Duchesne, Pierre, On kernel nonparametric regression designed for complex survey data 72, 111--138 (2010), , Metrika

Authors' corrigenda/corrections des auteurs on testing for multivariate ARCH effects in vector time series models

Duchesne, Pierre et Lalancette, Simon, Authors' corrigenda/corrections des auteurs on testing for multivariate ARCH effects in vector time series models 38, 517 (2010), , Canad. J. Statist.

Corrigendum to: ``On matricial measures of dependence in vector ARCH models with applications to diagnostic checking''

Duchesne, Pierre, Corrigendum to: ``On matricial measures of dependence in vector ARCH models with applications to diagnostic checking'' 80, 910 (2010), , Statist. Probab. Lett.

Estimation and model adequacy checking for multivariate seasonal autoregressive time series models with periodically varying parameters

Ursu, Eugen et Duchesne, Pierre, Estimation and model adequacy checking for multivariate seasonal autoregressive time series models with periodically varying parameters 63, 183--212 (2009), , Stat. Neerl.

On multiplicative seasonal modelling for vector time series

Ursu, Eugen et Duchesne, Pierre, On multiplicative seasonal modelling for vector time series 79, 2045--2052 (2009), , Statist. Probab. Lett.

On modelling and diagnostic checking of vector periodic autoregressive time series models

Ursu, Eugen et Duchesne, Pierre, On modelling and diagnostic checking of vector periodic autoregressive time series models 30, 70--96 (2009), , J. Time Series Anal.

Diagnostic checking of multivariate nonlinear time series models with martingale difference errors

Chabot-Hallé, Dominique et Duchesne, Pierre, Diagnostic checking of multivariate nonlinear time series models with martingale difference errors 78, 997--1005 (2008), , Statist. Probab. Lett.

Evaluating financial time series models for irregularly spaced data: a spectral density approach

Duchesne, Pierre et Pacurar, Maria, Evaluating financial time series models for irregularly spaced data: a spectral density approach 35, 130--155 (2008), , Comput. Oper. Res.

On robust forecasting in dynamic vector time series models

Gagné, Christian et Duchesne, Pierre, On robust forecasting in dynamic vector time series models 138, 3927--3938 (2008), , J. Statist. Plann. Inference

On the power transformation of kernel-based tests for serial correlation in vector time series: some finite sample results and a comparison with the bootstrap

Poulin, Jennifer et Duchesne, Pierre, On the power transformation of kernel-based tests for serial correlation in vector time series: some finite sample results and a comparison with the bootstrap 52, 4432--4457 (2008), , Comput. Statist. Data Anal.

On consistent testing for serial correlation in seasonal time series models

Duchesne, Pierre, On consistent testing for serial correlation in seasonal time series models 35, 193--213 (2007), , Canad. J. Statist.

Testing for multivariate autoregressive conditional heteroskedasticity using wavelets

Duchesne, Pierre, Testing for multivariate autoregressive conditional heteroskedasticity using wavelets 51, 2142--2163 (2006), , Comput. Statist. Data Anal.

On testing for serial correlation with a wavelet-based spectral density estimator in multivariate time series

Duchesne, Pierre, On testing for serial correlation with a wavelet-based spectral density estimator in multivariate time series 22, 633--676 (2006), , Econometric Theory

On the asymptotic distribution of residual autocovariances in VARX models with applications

Duchesne, Pierre, On the asymptotic distribution of residual autocovariances in VARX models with applications 14, 449--473 (2005), , Test

Testing for serial correlation of unknown form in cointegrated time series models

Duchesne, Pierre, Testing for serial correlation of unknown form in cointegrated time series models 57, 575--595 (2005), , Ann. Inst. Statist. Math.

Robust and powerful serial correlation tests with new robust estimates in ARX models

Duchesne, Pierre, Robust and powerful serial correlation tests with new robust estimates in ARX models 26, 49--81 (2005), , J. Time Ser. Anal.

On the asymptotic distribution of the residual autocovariance matrices in the autoregressive conditional multinomial model

Duchesne, Pierre, On the asymptotic distribution of the residual autocovariance matrices in the autoregressive conditional multinomial model 83, 193--197 (2004), , Econom. Lett.

On matricial measures of dependence in vector ARCH models with applications to diagnostic checking

Duchesne, Pierre, On matricial measures of dependence in vector ARCH models with applications to diagnostic checking 68, 149--160 (2004), , Statist. Probab. Lett.

On robust testing for conditional heteroscedasticity in time series models

Duchesne, Pierre, On robust testing for conditional heteroscedasticity in time series models 46, 227--256 (2004), , Comput. Statist. Data Anal.

On consistent testing for serial correlation of unknown form in vector time series models

Duchesne, Pierre et Roy, Roch, On consistent testing for serial correlation of unknown form in vector time series models 89, 148--180 (2004), , J. Multivariate Anal.

On testing for multivariate ARCH effects in vector time series models

Duchesne, Pierre et Lalancette, Simon, On testing for multivariate ARCH effects in vector time series models 31, 275--292 (2003), , Canad. J. Statist.

Robust tests for independence of two time series

Duchesne, Pierre et Roy, Roch, Robust tests for independence of two time series 13, 827--852 (2003), , Statist. Sinica

Principal component analysis from the multivariate familial correlation matrix

Bilodeau, Martin et Duchesne, Pierre, Principal component analysis from the multivariate familial correlation matrix 82, 457--470 (2002), , J. Multivariate Anal.

Robust estimation of the SUR model

Bilodeau, Martin et Duchesne, Pierre, Robust estimation of the SUR model 28, 277--288 (2000), , Canad. J. Statist.