Une rapide introduction à Mathematica

Notez que ce qui suit est un aperçu sommaire de Mathematica et ne remplace pas le cours MAT1681 (pour ceux et celles qui doivent le suivre)! Il ne vise qu'à vous aider à vous familiariser avec quelques commandes, et souvent dans leur version la plus simple.
Pour entrer dans Mathematica, il suffit, à partir de Unix, d'exécuter la commande
math
Pour sortir de Mathematica et revenir à Unix, on exécute la commande
Quit (notez la lettre Q majuscule!)
Toutes les commandes de Mathematica commencent par une majuscule. Une session de Mathematica se termine obligatoirement par la commande Quit.
Le meilleur moyen d'apprendre à se servir du logiciel est de l'utiliser sur des exemples variés.
Cette introduction rudimentaire n'utilise qu'une commande à la fois. Dans le cours, on va rencontrer des exemples plus compliqués, en particulier en combinant plusieurs commandes en une seule.
Vous êtes invités à exécuter chaque commande ci-dessous dans Mathematica et à bien regarder l'Output. Il y en a plus de 50. A partir de cette liste, vous êtes invités à faire vos propres "variations symphoniques".
Il se peut que vous fassiez "crasher" le système qui va vous mettre un fichier "core" dans votre répertoire personnel. Ce fichier a plus de 5 MB. Il faut donc l'effacer avec la commande Unix rm (voir le miniguideUnix), sinon vous risquez de faire déborder votre espace-disque et de vous couper l'accès à votre compte.
Sortez toujours proprement de Mathematica en exécutant la commande Quit.
Toutes les commandes de Mathematica commencent par une majuscule; on écrit Sin et non sin pour le sinus ,etc.
Si vous pensez que Mathematica prend trop longtemps à faire un calcul, pressez sur CTRL-C puis RETURN pour avoir la liste des options possibles.

Interrupt> ?

Vos options sont:

Début des exemples:

Retour à ma page personnelle



©jmt : création le 000831 - dernière modification le 060925