Club mathématique
de l'Université de Montréal

Accueil Journal Calendrier Archive

Le théorême de plongement de Whitney

Ce thérême montre qu'il est toujours possible de représenter une variété topologique de dimension n comme sous-espace de R^(2n+1), les espaces topologiques ne sont pas après tout des bêtes aussi sauvages que leur définition abstraite laisse croire. J'en donnerai une preuve.

Par Vincent Létourneau, (Étudiant Université de Montréal)